ACTUALITÉS JUIN 2017

21 Juin 2017
Paraiso
262
0

Une actualité foisonnante en ce début d’été pour PARAISO qui est engagé dans de nouveaux projets  alors que d’autres entament une carrière en festivals.

Deux films produits au sein de PARAISO qui entrent au catalogue : Face au ventCon el viento de Meritxell Colell et Ostinato, notes pour la Méditerranée d’Anne-marie Faux. Lors de son passage à Paris pour la post-production de son film, la cinéaste, Meritxell Colell, nous a accordé un entretien où elle revient sur la genèse de son projet comme de son travail au sein de PARAISO

Nous sommes particulièrement fiers du choix que le FID a fait de sélectionner le dernier film d’Anne-marie Faux, Ostinato, notes pour la Méditerranée. Œuvre intimiste où la mémoire s’enlace dans l’histoire, le film nous invite à une élégie, de Montfermeil à la Kabylie, de la Palestine à Grenade.

Nous continuons notre travail de développement avec pour cette saison 4 nouveaux projets :

  • Nuée ardente de Raphaël Neal – Fiction – 90 min – Tournage en France et en Italie

Le diagnostic vient de tomber : Eric, 27 ans, est atteint de polymyosite, une maladie rare qui le condamne dans un an ou deux, à la paralysie totale. Malgré le soutien de ses amis et de sa famille, il décide de partir tout seul de Rome jusqu’en Sicile. Eric découvre l’Etna, menacé par l’imminence d’une éruption volcanique.

  • Temps vertical de Lois Patino – Fiction – 80 min – En coproduction avec Zeitun Films (Espagne)  – Tournage en Espagne

Un village de pêcheurs de Galice où tous les habitants sont immobiles. Deux vieilles sorcières cherchent à comprendre ce qui est arrivé à ce village. Au fil de leurs investigations se construit un portrait pluriel de cet espace singulier.

  • L’employeur et l’employé de Manuel Nieto – Fiction – 110 min – En coproduction avec Roken Films (Uruguay) et Pasto (Argentine) – Tournage en Uruguay

Alors qu’un employé vient de débuter dans son nouveau travail, son bébé meurt lors d’un accident du tracteur qu’il conduisait. La culpabilité naît chez les personnages, et avec elle la nécessité de la calmer. La peur du patron, à cause d’une plainte déposée, se mêle à l’ambition de l’employé qui veut faire courir le cheval, et on ne distingue plus les bonnes intentions des actes réalisés par intérêt. Le patron veut aider son employé en le sortant de sa solitude

  • Les paradis de Diane de Carmen Jaquier et Jan Gassmann – Fiction – 80 min – En coproduction avec 2:1 Films (Suisse)  – Tournage en Suisse et en Espagne

Diane et Martin s’apprêtent à accueillir leur premier enfant. Dans le taxi qui les mènent à la maternité, ils échangent un dernier baiser. Diane accouche d’une petite fille, l’entourage est ravi. Mais la jeune mère est incapable de prendre l’enfant dans ses bras. Submergée, épuisée, elle s’enfuit dans la nuit et monte dans un bus pour une destination inconnue. Commence alors une longue errance où Diane, en quête d’une nouvelle identité, questionne et détruit ce qu’il y a de « femme » en elle.

Après une tournée internationale et une sortie salles en France début décembre 2016, nous sommes particulièrement touchés de vous annoncer la sortie au Liban du film Go Home de Jihane Chouaib dans lequel rayonne toute la farouche mélancolie de l’actrice Golshifteh Farahani. Le film est programmé au Métropolis à Beyrouth. Quelques instantanés de cette très belle rencontre

Alors que la période estivale s’approche, n’hésitez pas à re-découvrir nos courts-métrages, disponibles en VOD, certains vous surprendront par leur force d’évocation quand ce n’est pas par leur troublante résonance avec notre époque…

Très bel été en cinéma !